/15 avril 2022

Alimentation foliaire du colza

L’intérêt des agriculteurs pour le colza est de plus en plus fort, car c’est le premier argent solide de la saison, si nécessaire à la préparation de la récolte et des semis d’automne. De plus, cette culture est demandée sur le marché étranger et son prix auprès des acheteurs se maintient à un bon niveau d’année en année, ce qui laisse certains espoirs de stabilité des revenus. Dans les pays européens, en particulier en Ukraine, le colza d’hiver est principalement cultivé et, par exemple, en Chine, au Canada et en Australie, le colza de printemps est cultivé. Cette culture est entrée en Ukraine au XVIe siècle.

Aujourd’hui, en termes de production dans notre pays, le colza est la troisième culture oléagineuse la plus importante, après le tournesol et le soja. Ces dernières années, la superficie ensemencée en colza d’hiver en Ukraine a atteint environ 1 million d’hectares. L’expansion des superficies consacrées aux cultures de colza est principalement due au fait que, du point de vue de la technologie agricole, il est considéré comme un précurseur précieux pour d’autres cultures. D’une part, son système racinaire permet d’assouplir le sol à une profondeur considérable, d’autre part – la masse verte des plantes l’ombrage pendant longtemps, ce qui affecte la structure du sol. La culture de céréales après le colza augmente le rendement de 3-4 t/ha, ce qui augmente en fait l’efficacité de toute la production végétale sans coûts supplémentaires.

La valeur particulière du colza réside dans le fait que, grâce au système racinaire développé et profondément pénétrant, il assimile les nitrates, les empêchant de pénétrer dans les eaux souterraines. Lors de la culture du colza, les producteurs agricoles font tout d’abord attention aux mauvaises herbes, aux ravageurs et aux maladies. Dans la lutte contre eux, des technologies de protection sont développées et des EPI fiables sont utilisés, grâce auxquels il est possible d’obtenir des rendements élevés. Par conséquent, le système de nutrition passe parfois au second plan, ce qui peut affecter considérablement la productivité. L’alimentation foliaire d’automne des plants de colza d’hiver est nécessaire pour assurer la formation d’un système racinaire puissant et l’accumulation de sucres pour un hivernage réussi, ainsi que pour équilibrer les conditions de nutrition minérale pour le début de la formation des éléments de productivité, qui se produit principalement à partir de l’automne.

Le processus de différenciation des organes génitaux des plantes de colza d’hiver a lieu lorsque les plantes sont en phase de rosette (6-8 feuilles). Une nutrition minérale équilibrée et une plus longue période de formation des bourgeons au sommet du cou de la racine assurent un rendement plus élevé. Le colza d’hiver donne 70% du rendement futur à l’automne, avant la période de repos hivernal. Et comme le colza est un borophile et un sulcophile typique, la fertilisation foliaire en phase de rosette d’automne avec des composés facilement disponibles de bore, de phosphore, de soufre et d’autres éléments de la nutrition minérale est un élément nécessaire dans la gestion du rendement. En particulier, un manque aigu de bore pendant la période d’automne peut entraîner une inhibition de la croissance et du développement du système racinaire, un développement insuffisant des faisceaux principaux, du point de croissance, une diminution de l’accumulation de sucres et de leur transport vers le cou de la racine, et aggrave la résistance au gel et à l’hiver de la plante et l’hivernage en général, ce qui entraîne une déformation et un creux du système racinaire du colza. Ainsi, le mélange en réservoir pour la fertilisation des cultures de colza d’hiver à l’automne comprend:

  • Sulfate de magnésium Wonder Leaf MgS 16-32 (5-10 kg/ha) ou Wonder Leaf MgS 25-50 (3-4 kg/ha) ; 
  • Wonder Leaf Mono P 30 (1-2 l/ha) ; 
  • Wonder Leaf Mono B 11 (1-2 l/ha).

La prochaine alimentation est effectuée au printemps, lors de la formation de la rosette des feuilles et de la tige. Pendant cette période, une attention particulière doit être portée à l’apport de bore aux plantes. Sans apport d’engrais boriques, il est impossible d’obtenir un rendement supérieur à 3 t/ha. Lorsqu’il y a une carence en bore dans les cultures, la croissance des plantes est inhibée, la production de chlorophylle par les jeunes feuilles diminue, le pourcentage de formation de nouvelles gousses et le nombre de graines dans les gousses diminuent de manière significative, et les gousses déjà formées commencent à tomber. Sur des sols insuffisamment alimentés en bore, le rendement en colza augmente après l’application de ce microfertilisant. L’introduction du molybdène est également pertinente. Sous l’action de ce microfertilisant, le rendement des plantes augmente considérablement, la teneur en protéines brutes des graines augmente. Le manganèse introduit au printemps active l’action de certaines enzymes des plantes, affecte la synthèse des protéines et des glucides, améliore l’assimilation de l’azote par le colza quelle que soit sa forme de préparation. Il convient de rappeler qu’en appliquant des oligo-éléments au colza, vous pouvez obtenir une augmentation de rendement de 4 à 10 % à partir du bore, de 4 à 7 % – à partir du molybdène et de 5 à 20 % – à partir du manganèse. Dans la phase de tige de la rosette printanière, la ponte de nouvelles feuilles, pousses et fleurs, ainsi que la ponte du rendement potentiel se produisent. Pour nourrir les cultures durant cette période, nous recommandons : 

  • Urée (7-10 kg/ha) ; 
  • Sulfate de magnésium Wonder Leaf MgS 16-32 (5-10 kg/ha) ou Wonder Leaf MgS 25-50 (3-4 kg/ha) ; 
  • Wonder Leaf Blue (2-3 kg/ha); 
  • Wonder Leaf Mono B 11 (1-2 l/ha) ; 
  • Wonder Leaf Mono Mn 11 (1-2 l/ha);
  • Wonder Leaf Mono Mo 3 (0,3-0,6 l/ha). La troisième alimentation est effectuée en fcomme bourgeonnant. Le but de ce traitement est d’intensifier l’activité photosynthétique, de stimuler la formation de nouveaux bourgeons floraux et la ramification supplémentaire des plantes, ainsi que d’augmenter la viabilité du pollen.

Pendant cette période, les engrais suivants sont utilisés : 

  • Urée (7-10 kg/ha) ; 
  • Sulfate de magnésium Wonder Leaf MgS 16-32 (5-10 kg/ha) ou Wonder Leaf MgS 25-50 (3-4 kg/ha) ; 
  • Wonder Leaf Jaune (2-3 kg/ha); 
  • Wonder Leaf Mono B 11 (1-2 l/ha). La dernière alimentation est effectuée au stade de la formation des fruits et des graines. Son but est d’améliorer les indicateurs de qualité des produits cultivés. Pour cela, la société « Wonder » propose le mélange en cuve suivant : 
  • Sulfate de magnésium Wonder Leaf MgS 16-32 (5-10 kg/ha) ou Wonder Leaf MgS 25-50 (3-4 kg/ha) ; 
  • Wonder Leaf Rouge (2-3 kg/ha); 
  • Wonder Leaf Micro (2-3 l/ha). Pour réduire les risques causés par des facteurs abiotiques, nous recommandons d’ajouter Wonder Leaf Amino 43 – 0,5-1 l/ha au mélange en cuve.

produits liés

Wonder Leaf Wonder Macro
  • Forme: Liquide
  • Emballage: 1l, 5l, 20l, 1000l
10%

N

Azote totale

10%

P₂O₅

Pentoxyde de phosphore hydrosoluble

10%

K₂O

Oxyde de potassium hydrosoluble

1%

Acides organiques

0,5%

MgO

Oxyde de magnésium hydrosoluble

3%

Acide aminé

L`origine végétal

4,3

pH

1,25

Densité

(kg/l)

Votre future récolte dans ce colis!

Wonder Leaf Mono Fe 10
  • Forme: Liquide
  • Emballage: 1l, 5l, 20l, 1000l
8,8%

Fe

Chélate de fer

4,4%

N

Azote totale

12%

SO₃

Trioxyde de soufre hydrosoluble

3

pH

1,36

Densité

(kg/l)

Votre future récolte dans ce colis!

Wonder Leaf Mono Mn 11
  • Forme: Liquide
  • Emballage: 1l, 5l, 20l, 1000l
11%

Mn

Chélate de manganèse

2%

N

Azote totale

10%

SO₃

Trioxyde de soufre hydrosoluble

1,4%

Acide aminé

L`origine végétal

1,6

pH

1,41

Densité

(kg/l)

Votre future récolte dans ce colis!

Wonder Leaf Amino 43
  • Forme: Liquide
  • Emballage: 1l, 5l, 20l, 1000l
43%

Acide aminé

L`origine végétal

6,7

pH

1,15

Densité

(kg/l)

Votre future récolte dans ce colis!

Wonder Leaf Yellow
  • Forme: Crystallisé
  • Emballage: 25 kg
21%

N

Azote totale

21%

P₂O₅

Pentoxyde de phosphore hydrosoluble

21%

K₂O

Oxyde de potassium hydrosoluble

0,5%

Cu

Chélate de cuivre

0,5%

Mn

Chélate de manganèse

0,5%

Zn

Chélate de zinc

Votre future récolte dans ce colis!

Wonder Leaf Blue
  • Forme: Crystallisé
  • Emballage: 25 kg
10%

N

Azote totale

53%

P₂O₅

Pentoxyde de phosphore hydrosoluble

10%

K₂O

Oxyde de potassium hydrosoluble

2%

Zn

Chélate de zinc

Votre future récolte dans ce colis!

nouvelles connexes

Les conditions de coopération sont intéressantes

Commandez vos commentaires et nos responsables vous contacteront bientôt !

RÉTROACTION DE LA COMMANDE